Aujourd’hui mercredi 18 Aôut, j’ai accompagné ma soeur au marché de Ryad pour constituer la provision de la semaine en fruits et légumes. Ce que j’ai pu constaté de visu, c’est une hausse de 50 à 100% des prix des fruits et légumes!!

L'ancien marché, à la place Rimbaud

Par exemple, le kilo d’oignons vendu 100 à 150 FDj juste avant le Ramadan se vendait cette semaine…400FDj! Le kilo de bananes s’élevait à 250FDj (150 FDj avant le Ramadan).
D’après notre vendeuse, les prix avaient augmenté la semaine dernière sans que les agriculteurs éthiopiens, nos fournisseurs, aient changé leurs tarifs, qui étaient bas. La faute en reviendrait donc aux « boochéri », les importateurs Djiboutiens de fruits et légumes, sur lesquels aucun contrôle n’est apparemment exercé sur les prix qu’ils pratiquent.
Quant aux agriculteurs Ethiopiens, il ont été mis au courant des prix prohibitifs auxquels se vendent leurs fruits et légumes. Logiquement, ils ont exigé une augmentation de leurs tarifs. C’est un exemple typique d’inflation des prix provoquée de manière artificielle et complètement irresponsable, motivée seulement par des intentions malsaines et mercantilistes.
Ahuri par ces informations, et après que le gouvernement avait promis de revoir les prix à la baisse pour la période du Ramadan, j’ai donc décidé de vous tenir au courant de l’évolution des prix des fruits et légumes semaine après semaine.
Et, juste en passant, assurez-vous d’avoir une vendeuse cliente, elle vous fera des réductions de prix. En ce moment, ce n’est pas une chose qu’on peut refuser. On doit bien se serrer les coudes, maha?