Mise à jour : prix des fruits et légumes

Les prix des fruits et légumes ne cessent d’augmenter, sans que les autorités ne semblent vouloir faire quelque chose. Hier, mercredi 1er Septembre, le kilo d’oignons se vendait à 300 FDj le kilo, contre 100FDj il y a seulement quelques semaines. Cette évolution suit une tendance générale, caractérisée par une hausse constante et régulière des prix de tous les produits de première nécessité: non seulement fruits et légumes, mais aussi farine, huile, sucre, lait en poudre, etc…

Il est vraiment temps  que le gouvernement mette le holà sur cette hausse des prix, et qu’une véritable politique de régulation et de contrôle des prix soit enfin appliquée. L’annonce faite avant le ramadan par le ministre du commerce, Rifki Abdoulkader Bamakrama, de baisser les prix n’a pas été tenue. Lors d’une réunion avec les commerçants de la place, le ministre avait promis une baisse des prix « pour la période de ramadan ».