Open Office est une plateforme ouverte gérée par une communauté de développeurs dans le but de créer une suite bureautique gratuite, téléchargeable librement sur le site officiel.

La particularité de cette suite bureautique est donc qu’elle est gratuite, et développé par une communauté de programmeurs indépendants. Et, à l’instar de Word qui, nous l’avons un peu oublié à Djibouti, est une suite bureautique payante, elle dispose de tous les outils indispensables tels qu’un logiciel de traitement de texte, un tableur, etc…

Une autre particularité, très intéressante, est que la communauté de programmeurs développe aussi un projet de suites bureautiques en langues natives (liste des langues natives a consulter ici). Parmi ces langues natives, il y a le somali, mais aussi l’afar, l’arabe (en différents dialectes), l’oromo et le swahili, entre autres.

Pour saisir l’intérêt de ce projet de suite bureautique en langues natives, imaginez tout simplement Word en somali: la barre d’outils, les commandes principales, les bulles d’explications, tous en somali. Cela ne voudra évidemment rien dire pour les francophones, mais pour ceux qui écrivent et communiquent en langue somali, et les natifs de cette langue, cela représente pour eux plus qu’un simple outil informatique, c’est l’espoir que leur langue ne disparaisse pas un jour.