Un article du site web Afrik.com fait part de la possible vente du Port Autonome de Dakar, ainsi que ses différentes activités pour éponger les dettes colossales de son actionnaire principal, Dubaï World.

Après avoir pris le contrôle du Port de Djibouti, Dubaï Port a évincé le Groupe Bolloré dans la gestion du Port Autonome de Dakar pour une période de 25 ans. Les résultats ont été au rendez-vous, comme d’habitude avec les ports gérés par Dubaï Port: le port de Dakar est devenu l’un des plus performants d’Afrique.

Dubaï Port appartient à 77% à Dubaï World, le fonds souverain de Dubaï. Ce dernier a une dette colossale qu’il doit honorer, et qui se monte à 31 milliards de dollars. L’une des solutions pour éponger cette dette serait de vendre Dubaï Port pour un montant de 15,3 milliards de dollars. L’un des possibles repreneurs serait le Groupe Bolloré, qui reprendrait ainsi « ses activités africaines », qui comprendraient non seulement le Port de Dakar, mais aussi ceux de Sokhna (Egypte), Maputo (Mozanbique) et Djibouti.

Si ce scénario se concrétise, le Port Autonome International de Djibouti sera entre les mains du Groupe Bolloré, dont le dirigeant Vincent Bolloré est un proche du pouvoir en France. Les cartes diplomatiques risquent d’être redistribuées, à l’avantage des Français.