Le président de la République, Mr Ismaël Omar Guelleh
Le président de la République, Mr Ismaël Omar Guelleh

 

Le président de la République de Djibouti, Mr Ismaël Omar Guelleh, a prononcé ses voeux de l’Aïd-el-Adha pour cette année devant un parterre de personnalités triés sur le volet dans sa demeure de Haramouss. Dans son discours, diffusé en direct par la RTD, le président de la République a souhaité une excellente fête de l’Aïd à la population Djiboutienne, et en a profité pour évoquer  situation socio-économique et politique du pays.

Mr Ismaël Omar Guelleh a ainsi annoncé que, pour cette année, la croissance économique de Djibouti a atteint 5%. Il a également annoncé qu’un forum se tiendra à la fin de ce mois et abordera le problème du chômage des jeunes diplômés. Selon l’Unicef, le taux de chômage à Djibouti s’élève à 59,5% de la population active. Il a également déclaré que les récoltes des champs achetés par Djibouti en Ethiopie ont été bonnes, ce qui contribuera, selon le président, à « stabiliser les prix et à protéger les groupes vulnérables ». Depuis ces quatre dernières années, l’arrière-pays a souffert de faibles précipitations qui ont amenées une sécheresse endémique. La population rurale souffre de famine et de malnutrition chronique. Selon l’ONU, qui a lancé un appel pour lever des fonds s’élevant à 39 millions de dollars, la population touchée est estimée à 120 000 personnes (sur une population totale d’environ 800 000 personnes) dont 25% d’enfants présentant des symptômes de malnutrition aiguë.

Le président a également profité des voeux de l’Aïd-el-Adha pour égratigner l’opposition. Il a rappelé, non sans ironie, que les élections ne se tiendront que dans quatre mois, faisant certainement allusion à l’agitation qui règne dans les rangs de l’opposition. L’UAD (Union pour l’Alternance Démocratique, qui regroupe les partis d’opposition) tient aujourd’hui même un meeting à son siège en face de l’UNFD (Union Nationale des Femmes Djiboutiennes). Par ailleurs, le 20 Novembre est prévu à Londres une réunion de l’opposition de la diaspora Djiboutienne organisé par l’UAD. L’invité de marque de cette réunion est le magnat (et ex-ami du président) Abdourahman Charles Borreh, qui se présente désormais comme un opposant politique, et probable candidat à la présidentielle d’avril 2011.

On retient aussi du discours du président cette phrase mémorable: « Le pays n’appartient pas à une seule tribu! ». A suivre…