Un nouvel avion pour l’Armée de l’air Djiboutienne

Selon le site web Zurf, l’armée de l’air Djiboutienne aurait reçue de la République Tchèque un avion du type L-410 (voir photo ci-dessous) le 23 Janvier 2011. Cet avion a une capacité d’accueil de 19 sièges, et a été livré avec un kit d’appareils pouvant le transformer en ambulance aérienne.

Toujours selon la même source, l’armée de l’air Djiboutienne possède deux avions du même type.

Voir l’image dans son contexte: cliquez ici.

Publicités

Le virus Djiboutien

Pour les jeunes Djiboutiens (ennes) qui parviennent jusqu’au lycée, l’avenir est encore plein des promesses et des rêves qui bercent toutes les jeunesses du monde: tout effort mérite salaire (les notes sont là pour le rappeler), le mérite de chacun sera inévitablement récompensé à sa juste valeur (la preuve, ceux et celles qui bossent sont admis en classe supérieur), l’amour existe… Ces illusions sont durement balayées par la réalité et ne résistent pas à la confrontation avec les faits dont on est témoins au quotidien. On voit son père se plaindre de son supérieur, qui se trouve être incompétent et tribaliste. On entend des mots comme « parachuté », « pistonné », etc.. Lire la suite de « Le virus Djiboutien »

Tous les Ben Ali du monde…

Si le « départ » de Ben Ali devait nous prouver quelque chose, ce serait peut-être celle-ci: les dictateurs n’ont de pouvoir que celui qu’on leur accorde. Ce départ qui s’apparente plus à une fuite qu’à autre chose a autant représenté la reprise du contrôle de leur destin par le peuple tunisien que la fragilité des dictatures qui s’appuient sur nos peurs: peur du gendarme, de l’inconnu, du changement, de l’avenir, de perdre son emploi, son petit confort personnel ou sa vie…

Mais l’oppression et l’injustice ne sont pas l’apanage de ceux qui détiennent le pouvoir politique suprême. Les « Ben Ali » sont partout, et on les retrouve à tous les niveaux de la société. Celui qui possède un brin de pouvoir sur les autres a plus tendance à l’utiliser pour se procurer un petit confort personnel sans hésiter pour cela à piétiner et humilier tous ceux qui se mettront sur son chemin. Et plus ceux sur qui il a un ascendant sont veules, lâches, indifférents ou hypocrites, plus son pouvoir augmente, comme s’il se nourrissait de ces ondes nauséabondes qui émanent d’en bas. Lire la suite de « Tous les Ben Ali du monde… »