Ceci est une pétition rédigée en réponse aux déclarations du président de l’AJD (Association des Journalistes Djiboutiens) et relayées par l’AJEA (Association des Journalistes Est-Africains). En effet, Mr Kenedid Ibrahim a rapporte que 3 journalistes de  »La Nation » ont ete suspendus  »sans aucune raisons ». Les signataires de cette pétition veulent donner leur version de l’évènement.

Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs

Nous ne sommes pas sans ignorer que le Ministre de la Culture et de la Communication , chargé des Postes et des Télécommunications, Porte-parole du Gouvernement, M Abdi Houssein Ahmed, a récemment suspendu trois salariés du Quotidien La Nation pour des raisons hautement valables et connues de tous.

Or, l’équipe dirigeante de l’association des journalistes djiboutiens (AJD) fait passer les trois principaux concernés pour des persécutés auprès des instances journalistiques régionales et internationales. Ce qui est totalement erroné et diffamatoire.

En connaissance de cause, les agissements du triumvirat de l’A.J.D relèvent de la désinformation et sont donc irresponsables.

Nous ne pouvons les cautionner. Car la soumission des cas des trois salariés suspendus pour improductivité depuis plus de dix-huit mois auprès des instances journalistiques régionales et internationales n’a fait l’objet d’aucune concertation avec les membres cotisants de l’A.J.D ni d’aucune décision collégiale.

De ce fait, l’A.J.D a failli dans sa mission de défense de l’intérêt général des professionnels méritants, productifs et sérieux de la presse écrite djiboutienne.

L’A.J.D ne peut plus, par voie de conséquent, se targuer d’une quelconque représentativité des journalistes et du personnel assimilé du Quotidien La Nation.

Nous avons pris le libre choix de réagir comme il se doit en suspendant nos cotisations dès ce mois de juin 2011. Nous exigeons par ailleurs la rétrocession de nos cotisations antérieures par l’A.J.D dont nous ne faisons plus partie.

Liste des signataires de la pétition

Mohamed Mahamoud Kadieh

Ibrahim Mohamed Ibrahim

Mohamed Osman Farah

Nassib Meydal Sougueh

Arteh Abdouarhim Abdillahi

Kennedy Mohamed Ali

Mohamed Ali Ahmed

Djibril Abdi Ali

Ali Fayçal Ahmed

Neïma Egueh Darar

Fathi Abdallah Ahmed

Ahmed Mohamed Abdallah

Mohamed Omar Robleh

Mohamed Ibrahim Robleh

Roukiya Doualeh Warsama

Idile Ali Nour

Oumalkhaire Mohamed Ali

Madina Elmi Miganeh

Oubah Abdillahi Elmi

Aïcha

Roun

NB: Les signataires de la présente pétition sont tous des professionnels de la presse écrite, dont certains étaient membres du comité exécutif.