Selon le site web AfrikElection, « un militant des droits de l’Homme, Hassan Amine Ahmed, a été arrêté à Djibouti«  le 1er août dernier, à Randa. Il a été arrêté la première lors des manifestations du 18 Févier dernier, organisées par une partie de l’opposition.
Cette information émane d’un communiqué de l’ORDHD (Observatoire pour le Respect des Droits Humains à Djibouti) basée en France. D’après ce communiqué relayé donc par AfrikElection, Hassan Amine Ahmed est « soupçonné d’être à l’origine de la diffusion des dernières informations relatives aux civils arrêtés dans les Mablas, il lui est reproché également de rendre visite et de porter assistance aux prisonniers politiques ».