Djibouti, l’Ethiopie et le Kenya sur Facebook – Janvier 2015.

C’est officiel: La Gazette de Djibouti….ne fait pas partie de vos sites web préférés!!! Mais que ca ne vous empêche pas de venir vous informer et de partager votre point de vue.

Le Storytelling du Community Management au Cameroun

Après l’Afrique de l’Ouest et le Maghreb, votre blog en Community management continue son tour d’Afrique pour vous fournir des indicateurs chiffrés sur les autres pays du continent. Cette fois-ci, nous nous rendons en Afrique de l’Est.
Pour illustrer cette région, nous avons pris 3 pays: Djibouti, l’Ethiopie et le Kenya.

Djibouti

Estimation des internautes du Facebook : 92 000 personnes.
60 000 hommes (environ 65%) et 32 000 femmes (environ 35%).

Pages Facebook phares :

djibouti sur Facebook
Les pages les plus aimées par les habitants de Djibouti sont :
dj2

L’Ethiopie

Estimation des internautes du Facebook : 2 200 000 personnes
1 600 000 hommes (environ 72%) et 600 000 femmes (environ 28%).

Pages Facebook phares :
e2
Les pages les plus aimées par les habitants d’Ethiopie sont :
e1

Le Kenya

Estimation des internautes du Facebook : 4 400 000 personnes.
2 800 000 hommes (environ 63%) et 1 600 000 femmes (environ 37%).

Pages Facebook phares :
k1
Les pages les plus aimées par les habitants du Kenya sont :
k2

Source :
http://www.facebook.com
http://www.socialbakers.com

CHEDJOU KAMDEM(CK)

Voir l’article original

Publicités

Djibouti: clôture de la première réunion des chefs de services de renseignement et de sécurité de l’Afrique de l’est

Globalisation sur le continent africain, acte 2: la globalisation sécuritaire en Afrique de l’Est s’organise face à la montée du danger des Shebab et des Houthis tout près. Et du côté du Nigéria, du Tchad et du Niger, la coopération sécuritaire est à l’ordre du jour. Les États-Unis d’Afrique se fondera-t-elle sur une base sécuritaire?

Guerre secrète

La première réunion des chefs de services de renseignement et de sécurité des pays de la région de l’Afrique de l’est a clôturé ses travaux dimanche dans la capitale djiboutienne.

Cette rencontre a réuni durant deux jours les chefs des services de renseignements et de sécurité des pays de la région de l’Afrique de l’Est, les pays membres de l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD) et de la communauté de l’Afrique de l’Est (EAC).

Organisée par la commission de l’Union Africaine, et placée sous le haut patronage du chef de l’Etat djiboutien, Ismail Omar Guelleh, cette ré union s’inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre du communiqué de la 455è me réunion du conseil de paix et sécurité (CPS) de l’Union Africaine qui s’est tenue au niveau des chefs d’Etat et de gouvernement à Nairobi au Kenya, le 2 septembre 2014.

Cette réunion qui est la première de…

Voir l’article original 505 mots de plus